Petites chroniques du Tour (17 et fin) – « Il était un peu bourru, un peu trop texan, vous voyez »

1 Comment 11 Views

lance17 QUE DIT-ON de Lance, en ce bon pays de France ? On dit qu’ « il n’a pas toujours été comme ça, Lance ». Ce sont des gens qui ont connu Lance qui le disent, qui l’ont connu avant qu’il ne devienne quadruple vainqueur du Tour, et peut-être même quintuple, dimanche. Avant qu’il ne soit atteint d’un cancer, avant qu’il ne lutte, avant qu’il ne gagne cet improbable combat.

Aujourd’hui, bien sûr, il ne leur vient que des compliments et des superlatifs à l’esprit, à ces gens qui ont connu Lance avant. Mais en cherchant bien, quand même. C’était avant, alors ça ne compte pas, bien sûr, et puis il a tellement changé depuis, car un cancer ça vous change un homme. Et ne dites surtout pas que c’est moi qui l’ai dit, disent les gens qui ont connu Lance avant.

« Il était un peu bourru. » « Un peu trop «texan», vous voyez ? » « Dans le peloton, il n’était pas toujours un modèle de probité. Les us et coutumes, il s’en fichait bien. » « Il s’en plaint maintenant, mais il n’hésitait pas à attaquer quand il y avait un homme à terre, par exemple. » « Il était nettement plus dilettante, et un peu «chambreur». » « Il avait un physique plus lourd. Plutôt taillé pour les classiques d’hiver que pour les courses à étapes. » « Et puis sa façon de parler, c’était pas ça. »

Paroles de journalistes, photographes, coureurs… Lance Armstrong, donc, a bien fait de se mettre à gagner le Tour de France. Ça a fait beaucoup pour son image.

Une image qu’il soigne avec application, désormais. Sur la ligne d’arrivée, aux micros français, il répond en français. Et sans un signe d’essoufflement, ce qui est encore plus courtois. Mais comme son français reste approximatif, en dépit de quelques stages linguistiques d’été, en immersion comme on dit, cela lui évite toujours de traduire les jurons qui lui viennent fréquemment aux lèvres dans sa langue natale, pour un oui ou pour un non.

« Mais ne dites surtout pas que c’est moi qui vous l’ai dit », disent les gens qui ont connu Lance avant. Voilà ce que l’on dit, ce que l’on dit de Lance, en ce bon pays de France. (Paru dans Le Monde du 26 juillet 2003)

Olivier Zilbertin


About the author

Related Articles

1 Comment

  1. blogOZ.fr » BlogOz.fr, le seul blog qui OZe, se met à l’heure du Tour de France.

    […] Petites chroniques du Tour (1): « Il faut en profiter, on ne le reverra sans doute jamais d’aussi près» Petites chroniques du Tour (2): « Tous les autres, ils signent, mais pas lui  » Petites chroniques du Tour (3) – « In Lance we trust », clament les tee-shirts Petites chroniques du Tour (4) – « Son vélo, c’est 10 000 euros au bas mot » Petites chroniques du Tour (5) – « Pour une fois qu’on ne vient pas pour Lance » Petites chroniques du Tour (6) – « On n’est pas une équipe comme les autres » Petites chroniques du Tour (7) – « Lance is God », comme un Post-it sur les Grandes Rousses Petites chroniques du Tour (8) – « Lance, il nous aide à vendre des sols dans le monde entier» Petites chroniques du Tour (9) – « Depuis que Lance est en jaune, je suis en rupture de stock » Petites chroniques du Tour (10) – « Lance, en parlant de sa maladie, a brisé un tabou » Petites chroniques du Tour (11) – « Maintenant, Lance regarde les photographes » Petites chroniques du Tour (12) – « Lance, je l’ai eu au Tour de la Sarthe » Petites chroniques du Tour (13) – « Bien sûr, c’est lui qui va gagner » Petites chroniques du Tour (14) – « C’est dur de le regarder aujourd’hui » Petites chroniques du Tour (15) – « Le monde des sports a vu l’un de ses prééminents athlètes » Petites chroniques du Tour (16) – « Il a l’air impressionnant à la télé, mais en fait c’est une baguette » Petites chroniques du Tour (17 et fin) – « Il était un peu bourru, un peu trop texan, vous voyez » […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Archives
Catégories
Mon facebook
Score social
Tags
Mon premier rôle
Publicité

Téléchargez cettes vidéos avec
ce video downloader
Mon hymne (tenir….)
Mon guide
51VESPSH6DL._