Petites chroniques du Tour (16) – « Il a l’air impressionnant à la télé, mais en fait c’est une baguette »

2 Comments 31 Views

lance16QUE DIT-ON de Lance en ce bon pays de France ? On dit qu’ « il a l’air impressionnant à la télévision, mais en fait, c’est une baguette ». C’est un jeune spectateur qui le dit, près du Palais Beaumont, mercredi 23 juillet, à Pau. A l’arrière du palais des congrès se sont garés les bus multicolores. Comme chaque matin, on a tendu les lanières rouges autour du bus de Lance. Mais cela ne suffisait pas pour contenir les ardeurs. Alors le bus de Lance a été ceint par des voitures. Cela n’empêche pas complètement de passer, mais complique singulièrement la tâche des ardents.

Il y a du monde, et du beau, dans l’enclos improvisé, entre les voitures et le bus de Lance. Au printemps, il faut se faire photographier dans une loge de Roland-Garros. L’été venu, il est désormais de bon ton de se montrer en compagnie de Lance, devant son bus. « Regarde, celui-là, c’est George Bush ! » C’est vrai qu’il lui ressemble, au président des Etats-Unis, cet invité de la garden-party des bords de bus. Et si c’était vraiment lui ? Lance et George ne sont-ils pas tous les deux texans et amis ?

On se tord le cou, on essaie de discerner le nom inscrit sur le badge que porte l’invité. On y lit « Lee ». Terry Lee. Ça doit être quelqu’un d’important, vu qu’il est l’invité de Lance, entre les voitures et l’autocar. Mais voilà que Lance sort du bus, signe machinalement quelques autographes, fend la foule qui s’écarte de surprise et se rend sur la ligne de départ. « Suis-le ! Suis-le ! », crie le jeune du début, celui de la télé et de la baguette. Son ami n’a pas eu le temps d’esquisser le moindre mouvement. C’est Lance qui est venu à lui, l’effleurant et poursuivant sa route vers un cinquième titre.  (Paru dans Le Monde du 25 juillet 2003).

Olivier Zilbertin.


About the author

Related Articles

2 Comments

  1. OZ

    Comme vous avez pu le constater, ces petites chroniques sont un peu poussiéreuses et sentent la naphtaline, puisque je n’ai pas hésité à les sortir d’un tiroir où elles avait été rangées il y a maintenant 6 ans. Si vous voulez lire du plus frais, je ne saurais que trop vous recommander la lecture des lacets et des boucles de Michel Dalloni sur Médiapart. Il a une chronique d’avance, puisque chez lui il y en a déjà 17 qui ont franchi la ligne d’arrivée, et ici 16 seulement. Mais bon lui il s’entraîne sur sa bicyclette tous les jours… Vous pouvez lire par exemple la Vous pouvez lire par exemple la N°17 ici
    A noter: le lien précédent est un lien qui dirige vers un article que l’on peut lire… Envoyer un lien vers un article qu’on ne peut pas lire parce que l’on est pas abonné est une absurdité! Mais bon là, Médiapart a choisi de laisser les pleins et déliés, les lacets et les boucles de Michel Dalloni en accès gratuit pour tous. Chouette.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Archives
Catégories
Mon facebook
Score social
Tags
Mon premier rôle
Publicité

Téléchargez cettes vidéos avec
ce video downloader
Mon hymne (tenir….)
Mon guide
51VESPSH6DL._