Jeux Olympiques d’hiver de Vancouver: les sports de glisse en mal d’audience télé.

No Comment 10 Views

Ils ont été des stars de la télévision. A partir du vendredi 12 février, les sports d’hiver vont de nouveau se retrouver sous les projecteurs de l’actualité, à l’occasion des Jeux olympiques d’hiver qui débuteront à Vancouver (Canada).
Pas sûr pourtant que ski et patinage fassent des audiences records. Décalage horaire de 9 heures oblige, les grands rendez-vous auront en effet lieu, pour le téléspectateur français, au beau milieu de la nuit, le plus souvent. Avantage : en part de marché au moins, les compteurs ont de fortes chances de s’affoler… « Les deuxièmes parties de soirée peuvent néanmoins drainer pas mal d’audience », précise toutefois Patrick Ballarin, PDG de Digitime, une filiale de Médiamétrie.
Il est vrai que le ski alpin devrait pouvoir se suivre sans veiller jusqu’au bout de la nuit. « Excepté les Jeux de Nagano (Japon) en 1998 où le décalage était véritablement préjudiciable, les audiences des JO d’hiver sont relativement stables depuis quelques années », observe Patrick Ballarin.

PROGRAMMATION ALÉATOIRE

Mais si les Jeux gardent une certaine part de magie, force est pourtant de constater que les sports de glisse ne rencontrent plus le même succès qu’autrefois auprès des téléspectateurs. Victime d’une programmation trop aléatoire, trop dépendante des conditions météo, il y a déjà longtemps que le ski alpin n’a plus droit qu’à une portion congrue sur le petit écran, sur les chaînes publiques et gratuites du moins. Il est bien loin le temps où, les dimanches matins d’hiver, le temps de la trêve du ballon rond, « Téléfoot », laissait sa place, sur la Une, à « Téléski ».
Idem pour le patinage. Difficile de croire qu’en 1994, TF1 et Antenne 2 ont réalisé deux de leurs meilleures audiences de l’année grâce au patinage artistique. « Lillehammer [JO d’hiver 1994] a profité de l’effet Albertville [JO de 1992] », précise Patrick Ballarin.

Le duel entre les Américaines Tonya Harding et Nancy Kerrigan, véritable thriller sur glace, où l’une voulut se débarrasser de l’autre en lui faisant casser les jambes par des hommes de main, a passionné un grand nombre de téléspectateurs au-delà du cercle des seuls passionnés de sports.
Depuis, l’offre télévisuelle s’est beaucoup diversifiée. Il n’empêche : les 9,9 % de part d’audience réalisés par les derniers championnats du monde de patinage artistique, en 2000, sont sans commune mesure avec les plus de 50 % qu’enregistrait TF1 dans les années 1990, grâce aux vedettes Isabelle et Paul Duchesnay, Philippe Candeloro et Surya Bonaly. Si Brian Joubert continue de perpétuer la tradition, qui aujourd’hui est capable de nommer le couple français champion du monde de danse sur glace (Isabelle Delobel et Olivier Schoenfelder) ?

DÉSAFFECTION DU PUBLIC

« Il n’est pas très étonnant que l’audimat se dégrade, note Philippe Pélissier, entraîneur de patinage artistique et consultant sur Eurosport. Cette année, le patinage sera commenté depuis Paris, sur les images du direct. « Outre le fait que le sport transmet des valeurs d’effort et de discipline qui n’ont plus cours aujourd’hui, l’un des facteurs de cette dégradation, c’est que le patinage n’est plus un bon produit, explique le commentateur. C’est un produit qui semble ringard, empaqueté dans un règlement totalement incompréhensible, sur des musiques d’un autre âge. Bref, le patinage ne répond plus à notre monde d’aujourd’hui. »
Interrogé récemment par France Info, le journaliste de France Télévisions Nelson Montfort estimait lui aussi que le nouveau règlement et le nouveau mode de notation étaient incompréhensibles. Pour le commentateur, il ne faut pas chercher plus loin la raison de cette désaffection du grand public pour le patinage artistique.
Le phénomène étant loin de n’être que français, il se dit de plus en plus, dans les coulisses des palais de glace, que la Fédération internationale pourrait revenir, sous une forme ou une autre, à l’ancienne notation.

(Article publié dans Le Monde Télévision du dimanche 7-lundi 8 février 2010)

Olivier Zilbertin


In : Sports

About the author

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Archives
Catégories
Mon facebook
Score social
Tags
Mon premier rôle
Publicité

Téléchargez cettes vidéos avec
ce video downloader
Mon hymne (tenir….)
Mon guide
51VESPSH6DL._