JO de Pékin: le comité olympique français se déjuge à propos du badge « Pour un monde meilleur »

No Comment 12 Views

Pour un monde meilleurLe Comité international olympique et sportif français (CNOSF), par la voix de son président Henri Sérandour s’est déjugé en interdisant aux athlètes français de porter un badge avec la mention « pour un monde meilleur » aux prochains Jeux Olympiques d’été à Pékin. Le port de ce badge avait pourtant été qualifié de « meilleure des réponses possibles et surtout, une bonne solution », par le ministre des sports Bernard Laporte. Aujourd’hui, on annule tout,et on avale son chapeau selon une coutume très prisée ces jours-ci.

Pour mémoire Henri Sérandour s’était fendu d’une chronique dans le journal « Le Monde » du 12 avril dernier où il expliquait en substance:
« Suivant la voie indiquée par les athlètes français, les différents relayeurs ont arboré le badge constitué du logo de l’équipe de France et du message : « pour un monde meilleur ». Le CNOSF s’est associé à cette initiative car elle est synonyme d’espérance et de croyance au progrès de l’humanité.
Je me battrai pour que ce message d’un monde meilleur auquel ils aspirent ne soit pas que le message des Jeux de 2008 mais celui d’une nouvelle ère. »

Quant à la position officielle du CNOSF on peut encore la lire sur le site du comité (http://www.comite-olympique.asso.fr/):

Suite à la conférence de presse de la commission des athlètes de haut niveau (CAHN) du 4 avril, le CNOSF tient à préciser les éléments suivants : ·

  • Les athlètes de haut niveau ont tenu ce jour une conférence de presse pour présenter le badge qu’ils souhaitaient arborer afin de montrer leur attachement aux valeurs de l’Olympisme.
  • Cette initiative, que le CNOSF a suivi de près, est un message d’espoir comme le veut la symbolique des anneaux olympiques entrelacés.
  • Le texte est issu d’un des principes fondamentaux de la charte olympique.
  • Le CNOSF a validé la démarche de ses athlètes car elle s’inscrit dans un contexte positif illustratif des idéaux de l’olympisme.
  • Le CNOSF tient aussi à préciser que s’il s’associe au message des athlètes, c’est dans un contexte international où le voeu d’un « monde meilleur » est en accord avec les principes de la trêve olympique pour la paix dans le monde.

In : Sports

About the author

Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked (required)

Archives
Catégories
Mon facebook
Score social
Tags
Mon premier rôle
Publicité

Téléchargez cettes vidéos avec
ce video downloader
Mon hymne (tenir….)
Mon guide
51VESPSH6DL._